Apprentis et compagnons

Nous pensons donc nous sommes

Apprentis et compagnons travaillent ensemble dans l’atelier et dans la direction du maître. Je n’ai pas écrit sous la direction: une direction n’est pas un pouvoir. J’ai écrit dans la direction comme suivre un guide.

Comme dans l’atelier médiéval ou contemporain, l’apprenti arrive et découvre: il explore et expérimente, il se familiarise et rencontre. Dans l’atelier du sage, qu’il soit maçon, menuisier, mécanicien, peintre ou philosophie, l’apprenti prend son temps et on lui donne le temps des petits pas, un pas à la fois. On lui permet l’essai et l’erreur, on lui autorise toutes les questions, même impertinentes. On a la vision du compagnon qui apprend et qui se forme en lui.

Et quel mot magnifique que celui de compagnon ! Compagnon de vie, compagnon d’aventure ou d’infortune, compagnon du devoir, compagnon de chasse, compagnon de classe. Celui qui accompagne, qui marche avec, qui avance ou qui s’arrête ensemble. Le compagnon a choisi son voyage, il a choisi de voyager, accompagné par ses compagnons, en compagnie de son guide.

Ces deux mots sont utilisés depuis des millénaires par les corporations de métiers et par des sociétés philosophiques ou initiatiques plus ou moins secrètes: ils ont de l’histoire et du sens. Peut-on avoir du sens sans avoir d’histoire? Et quel est le sens de l’histoire de l’Homme?

André Moreau nous propose le bonheur! Quel grand oeuvre!

Nous accordons aux apprentis et aux compagnons rassemblés dans l’atelier du Mouvement Jovialiste le même droit de vote aux assemblées des membres, y compris celui d’élire les administrateurs de la corporation. Par contre, afin d’assurer la permanence et la continuité, les postes d’administrateurs élus et le pouvoir de démettre un administrateur élu sont réservés aux membres compagnons; un membre apprenti peut cependant être coopté au conseil d’administration par les administrateurs élus.

L’atelier est ouvert et il y a du travail! Bienvenue au Mouvement Jovialiste!

André Faivre, août 2012
membre apprenti

« (…) Bref, je m’emploie actuellement à former une véritable armée jovialiste fondée sur l’intelligence et la conscience. Je recrute ceux et celles qui sont décidés à tout et je leur communique cette volonté d’une expansion illimitée de l’être. Beaucoup de gens se rallient à ma façon de voir. Au lieu de me disperser en tous sens comme avant, je travaille en concentrant mon énergie. Je suis en train de créer une communauté gnostique de sujets volontairement conscients et pensants compossibles a priori. Que va-t-il sortir de tout cela ? Une formidable contestation de tous les systèmes: chrétien, capitaliste, marxiste, islamique, totalitaire, cybernétique, matérialiste, etc. ! (…) »

André Moreau, Journal d’un Démiurge, mercredi, le 30 juin 1982

©2022 Mouvement Jovialiste | Création du site ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?