PRÉFACE

Ce livre est à l’usage de ceux qui veulent connaître la pensée jovialiste et approfondir ses principes fondamentaux. Le Mouvement Jovialiste a été fondé le 14 décembre 1970 dans le but de regrouper ceux qui croient au bonheur, à l’ouverture et à la liberté. Depuis ce jour, il n’a cessé de se développer, au point qu’il a fallu trouver une formule plus accessible pour faciliter l’approche de ce système du monde profondément nouveau.

Le Petit manifeste du Mouvement donne bien des indications générales sur la nature de la pensée jovialiste, mais il ne répond pas à toutes les questions. L’Enseignement Jovialiste vient combler cette lacune en apportant des réponses à plus de 400 questions concernant les divers secteurs du savoir, de l’action et de l’être. Cet enseignement ne prétend pas être exhaustif, mais il permet un survol de l’univers jovialiste que beaucoup trouveront très satisfaisant.

L’essentiel de la doctrine jovialiste repose sur une notion fondamentale: l’être. Mais cette notion est tellement différente de tout ce qu’Aristote, Saint Thomas, Heidegger ou Rogers ont pu en penser qu’elle nécessite à elle seule une refonte intégrale de l’esprit de la philosophie et de la religion. La pensée jovialiste n’a qu’un but: habituer les êtres humains à vivre en harmonie avec leur être profond de façon à être plus pleinement présents à tout ce qu’ils entreprennent. C’est ainsi qu’elle prétend transformer le monde et mettre en chaque être humain volontairement conscient une parcelle du divin actualisable à l’infini.

Le présent ouvrage se veut un condensé explicite de la pensée jovialiste et une entrée en matière aux activités de groupe qui caractérisent le Mouvement. En effet, l’Enseignement débouche sur le pouvoir et tous les Jovialistes considèrent que les connaissances dont il est question dans ce livre entraînent sur le plan pratique des conséquences telles que «celui qui n’était qu’un pion sur le vaste échiquier cosmique devient soudainement le joueur».

ANDRÉ MOREAU