40 – LA VÉRITÉ

Q. En quoi consiste la vérité?

R. La vérité est moins dans la conformité de la pensée aux choses que dans la cohérence avec soi.

Q. Quel est le meilleur moyen de connaître la vérité?

R. Le meilleur moyen de connaître la vérité est de la faire. C’est également le meilleur moyen de ne pas l’oublier.

Q. Que penser du consensus commun pour établir la vérité?

R. Un homme peut avoir raison contre un million. Le nombre ne fait rien à l’affaire.

Q. L’homme a-t-il le droit de garder la vérité pour soi?

R. Non. Il faut la vérité totale pour tous. Celui qui cache la vérité, sous quelque prétexte que ce soit, est un criminel. Cela s’oppose au principe: à chacun sa vérité. Il n’y a qu’une vérité et tous peuvent la posséder intégralement, car l’infini divisé le nombre de fois qu’on voudra donne toujours l’infini.

Q. Quel est le destin de la vérité?

R. Le destin de la vérité est d’être entièrement révélée. Il n’y a aucun secret définitif.

Q. Quelle est l’attitude du sage à l’égard de la vérité?

R. Le sage s’arrange pour ne pas commettre d’erreurs. C’est pourquoi il agit toujours en fonction d’un indice de réalisation suprême en lui.

Q. En quoi consiste l’erreur?

R. L’erreur n’est que la vérité déguisée. Elle accompagne les premiers pas de l’adepte. Beaucoup s’en méfient. Le sage l’évite. Mais, parfois, elle constitue un raccourci pour atteindre la vérité. Celui qui trébuche sans tomber fait un pas plus grand.