38 – LE TRAVAIL

Q. Qu’est-ce que le travail?

R. Le travail, communément appelé «action extérieure effectuée sur un objet voué à la consommation», est le moyen le plus subtil et en même temps le plus abrutissant que l’homme ait inventé pour se dissimuler l’essentiel de la vie.

Q. L’homme est-il fait pour le travail?

R. Absolument pas! Cette question équivaut à demander si l’homme est naturellement orienté à l’effort. L’homme n’est pas un travailleur fait pour l’effort, mais un créateur fait pour le bonheur. Pourquoi devrait-il travailler quand il sait pertinemment qu’il est fait pour le loisir.

Q. Y a-t-il un lien entre le travail et la culpabilité?

R. Oui. Le travail est vécu par le travailleur comme une forme d’expiation qui réinvente les symboles de la servitude humaine à travers les résistances de la matière.

Q. Quelle est la meilleure attitude à adopter devant le travail?

R. Nous devons nous déshabituer progressivement de l’idée du travail en tant qu’activité productrice d’une oeuvre extérieure à l’homme qui tombe dans la catégorie de l’avoir, pour nous intéresser à notre être.