3 – LE BONHEUR

Q. Pourquoi le bonheur est-il si important?

R. Parce qu’il représente la clé de notre réalisation. C’est par le bonheur qu’on s’accomplit et non par le savoir, car on peut avoir un savoir triste; ni par le pouvoir, car on peut avoir un pouvoir inutile.

Q. Que faire pour être heureux?

R. Il faut le vouloir résolument. Le bonheur ne doit jamais être considéré comme un point d’arrivée, mais comme un point de départ. On n’attend pas après le bonheur. On l’installe dans sa vie, ici et maintenant, par un acte volontaire.

Q. Doit-on mériter son bonheur?

R. Non. Le bonheur n’exige aucun sacrifice. On n’a pas à mériter son bonheur. Il est gratuit.

Q. Que peut-on faire pour que le bonheur soit durable?

R. Il faut qu’il s’enracine dans l’être et non dans la vie. Le bonheur glorieux ne peut que s’opposer à l’amour douloureux.

Q. Quel conseil donneriez-vous à un homme qui est malheureux à l’idée que les autres souffrent?

R. Au lieu d’être malheureux de la souffrance des autres, nous devons les rendre heureux de notre propre plaisir.

Q. Que penser de l’homme qui cherche dans le renoncement la clé du bonheur?

R. À partir du moment où l’homme renonce à satisfaire ses désirs, il perd tout intérêt à son bonheur. Un homme doit avoir le courage de ce qu’il aime.