21 – LE MOI

Q. Qu’est-ce que le Moi?

R. Le Moi est le principe de polarisation des expériences psychiques chez un individu donné. Il représente une unité dynamique de courte durée. La vie humaine individuelle est constituée de plusieurs Moi successifs qui obligent l’homme à reposer sans cesse le problème de son identité.

Q. Quel est le rôle du Moi?

R. Le Moi constitue pour la vie consciente un pôle de référence fondamental sans lequel il n’y aurait pas d’expérience possible. Le Moi ne peut donc pas être dépassé de l’extérieur, mais il peut s’ouvrir au Soi de l’intérieur.

Q. Qu’est-ce que le Soi?

R. Le Soi est le centre de rayonnement de notre psyché, l’horizon de tous nos Moi successifs et leur principe d’intégration.

Q. Doit-on renoncer au Moi pour aller au Soi?

R. Non, on ne renonce pas au Moi qui est la base provisoire de nos expériences. Une révolte contre le Moi est absurde: — on ne se révolte pas contre soi-même. Le Moi est l’unique véhicule dont dispose l’homme pour aller au Soi. Il doit donc lui faire confiance et chercher à l’intégrer aux perspectives supérieures qui s’offrent à lui au lieu de l’en exclure.

Q. Qu’est-ce que la conscience du Soi apporte au Moi?

R. La vie du Moi est naïvement orientée au monde. Seule la conscience du Soi peut ramener le Moi à l’être. La projection de l’Absolu représente le dépassement — ce qui implique l’intégration — de la logique analytique du Moi dans la dialectique synthétique du Soi.

Q. Pourquoi dit-on parfois que le Soi est anti-social?

R. Celui qui se consacre à soi paraît se détourner des autres; il semble vouloir se replier sur lui-même. Mais, le Soi permet l’approfondissement du Moi. Alors que le Moi naïf semblerait égoïste en se penchant sur lui-même, le Soi ouvre des perspectives de com-munication qui permettent de s’approcher des autres différemment, mais aussi de façon plus profonde. La plupart des gens ne savent pas faire la différence entre ces deux attitudes.

Q. Le Soi joue-t-il un rôle dans l’activité physique de l’amour?

R. Oui. Il permet au plaisir qu’on éprouve de s’épanouir en bonheur réel. Dans la rencontre amoureuse, on s’unit physiquement à l’être aimé, mais c’est au Soi profond qu’on fait l’amour.